Tout savoir sur l'ortie

June 8, 2017

Présentation
 

On dit que le saint tibétain Milarépa n’a vécu qu’en se nourrissant d’orties pendant des décennies de méditation. Considérée comme une mauvaise herbe que la plupart d’entre nous arrachent et jettent à la poubelle, l’ortie est une plante merveilleuse pour la santé qui ne devrait jamais être aspergée de désherbant, mais plutôt cueillie, séché e et consommée pour ses nombreuses vertus qui aurait de quoi mettre en faillite la pharmacie du coin.
L’ortie, qui fait partie des la familles des Urticaceae, a donc de nombreux avantages pour la santé qui ne sont malheureusement pas assez mis en avant. Après tout, si les gens commencent à se soigner avec une plante aussi facile à trouver et à faire pousser, c’est tout un business qui s’écroulerait.
Voici donc un petit aperçu des nombreux bienfaits de l’ortie sur notre santé :

 

Propriétés médicinales

 

 

L’ortie a été utilisée pendant des siècles pour traiter les symptômes allergiques, en particulier le rhume des foins qui est le problème d’allergie le plus fréquent. Il contient des composés biologiquement actifs qui réduisent l’inflammation. Beaucoup de médecins affirment aujourd’hui qu’il n’y a pas plus efficace que l’ortie pour soulager les allergies. Et cette déclaration est étayée par des études de l’Ecole nationale de la médecine naturopathique à Portland aux Etats-Unis.


Les décongestionnants, antihistaminiques, les injections anti-allergie et même les médicaments les plus connus comme la Claritine ne traitent que les symptômes des allergies et ont tendance à perdre en efficacité au fil du temps. Ils peuvent aussi causer de la somnolence, une sensation de sinus secs, des insomnies et de l’hypertension artérielle. L’ortie n’a aucun de ces effets secondaires. Elle peut être utilisée quotidiennement et possède un nombre impressionnant d’autres avantages pour la santé.
La racine d’ortie est par exemple utilisée contre les problèmes urinaires liés à une hypertrophie bénigne de la prostate. Les feuilles et les tiges d’ortie ont été historiquement utilisées pour traiter l’arthrite et pour les douleurs musculaires. Les études sont malheureusement peu nombreuses à ce sujet, mais on suggère que certaines personnes trouvent un soulagement de leurs douleurs articulaires en appliquant des feuilles d’ortie directement sur la zone douloureuse.


Une étude préliminaire suggère également que l’ortie contribue à réduire les éternuements et les démangeaisons chez les personnes atteintes de rhume des foins en raison de sa capacité à réduire la quantité d’histamine que le corps produit en réponse à un allergène.

 
Origines

L’histoire de l’ortie remonte à bien longtemps puisqu’on l’utilisait déjà dans l’Egypte ancienne pour soulager l’arthrite et les douleurs du dos. Une pratique courante qui consistait à se flageller avec une plante d’ortie fraîche et que l’on appelait urtification était pratiquée pour traiter les maladies telles que le rhumatisme chronique, la léthargie et même le typhus et le choléra. Cette pratique était connue de nombreuses cultures et a été utilisée depuis des milliers d’années.
Les soldats romains auraient apporté leur propre ortie dans les îles britanniques pour traiter leurs jambes douloureuses et fatiguées après de longues marches dans un climat froid et humide, stimulant ainsi leur circulation. Des écrits rapportent que l’ortie était également utilisée chez les Indiens d’Équateur.

 
Composition

La composition de l’ortie est assez étonnante pour quelque chose que l’on considère souvent comme de la mauvaise herbe. On y retrouve par exemple du potassium, du phosphore, du fer, du sodium ou encore des vitamines A et C.
D’un point de vue nutrition/facilité à cultiver, l’ortie est sans aucun doute l’une des plantes les plus interessante à avoir chez soi et cette composition remarquable en est la preuve.

 
Dosage et posologie

L’ortie est relativement saine et peut être consommée par tous du moment qu’il n’y a pas d’excès. Le dosage est variable selon les personnes et selon le problème à traiter mais globalement, on peut boire des infusions plusieurs fois par jour et ajouter un peu d’ortie à ses plats sans le moindre souci.
Pour les douleurs musculaires et les douleurs articulaires, on peut appliquer les feuilles d’orties écrasée directement sur la zone douloureuse 3 à 6 fois par jour jusqu’à un soulagement des douleurs.

 
Bienfaits

Ortie bienfaits

Les feuilles d’ortie sont utilisées pour traiter les symptômes douloureux de l’arthrite, de la goutte, des rhumatismes, de la fibromyalgie et des tendinites. Les patients atteints de lupus et autres maladies auto-immunes causant des douleurs articulaires ont rapporté un soulagement après avoir consommé des infusions d’ortie. Son action alcalinisante et diurétique permet d’éviter les rejets d’acide urique dans les articulations et donc d’éliminer les douleurs.
L’ortie est riche en fer, ce qui en fait un excellent allié pour la lutte contre l’anémie et la fatigue, notamment chez les personnes végétariennes et végétaliennes qui doivent être plus attentives à leurs apports en fer.
Les femmes enceintes peuvent aussi bénéficier des bienfaits de l’ortie, car elle protège contre les hémorragies et renforce le fœtus. L’ortie favorise par ailleurs la production de lait chez les mères allaitantes.
Toujours pour les femmes, l’ortie réduit les symptômes symptômes de la ménopause et aide à calmer les problèmes menstruels. Il est d’ailleurs souvent utilisé dans les toniques à base de plantes pour éliminer les fibromes et réguler les flux menstruel.
Les infusions d’ortie soulagent l’eczéma et l’acné, éliminent les verrues en application externe et soulagent les démangeaisons de l’urticaire.
Elle a un effet stimulant sur le cuir chevelu lorsqu’elle est utilisée comme solution de rinçage pour les cheveux et elle aide à la régénération et à la croissance des cheveux. L’ortie peut aussi aider à se débarrasser des pellicules et renforcer la couleur d’origine des cheveux.

 
Contre-indications et effets secondaires 

L’ortie est une plante que tout le monde peut utiliser mais il y a quand même quelques précautions à prendre. Il ne faut pas utiliser l’ortie pour traiter une crise de calculs rénaux ou une infection de la vessie sans une surveillance médicale étroite par un professionnel de santé.
Ces deux problèmes peuvent être graves et l’ortie seule ne peut pas les soigner, faites donc attention et demandez toujours l’avis d’un médecin avant de vous soigner par les plantes.

 
Avis 

L’ortie, Urtica de son nom latin, a été utilisée en médecine depuis des milliers d’années. Elle peut être consommée en salade ou cuite dans la soupe, extraite avec de l’alcool pour faire une teinture, ou séchée et prise sous forme de capsules ou en infusion. Elle est efficace pour traiter tout un tas de problèmes de santé allant des problèmes digestifs aux douleurs menstruelles en passant par le manque de fer. Mais l’ortie ne sert pas qu’à soigner. Elle est aussi très bonne en prévention et pour se maintenir une bonne santé. Elle est donc vivement conseillée pour tous.

 
Associations 

L’ortie se marie avec beaucoup d’autres plantes mais certaines reviennent plus que d’autres, comme par exemple la menthe, le romarin, le thym, l’estragon ou encore la sauge. Ces plantes peuvent être ajoutées pour la préparation d’infusions nettoyantes et détoxifiantes.
Si vous n’aimez pas le gout, vous pouvez y ajouter des épices comme de la cannelle ou du curcuma par exemple.

En association pour la chute des cheveux avec la levure de bière et alfalfa.
Pour les ongles ternes et cassants avec la levure de bière et huile de bourrache.
Pour les troubles de la prostate avec huile de pépins de courge.

Pour la beauté des cheveux avec la spiruline ou l’aloe vera.
Pour la protection des yeux avec le ginkgo.
Pour le renforcement du système immunitaire avec le gingembre ou le curcuma.
Pour l’augmentation de la libido avec la maca.

 
Achat 

Aujourd’hui on peut trouver de l’ortie dans toutes les herboristeries et dans quelques magasins bio sous forme séchée. Les compléments alimentaires à base d’ortie se trouvent encore plus facilement dans les boutiques de phytothérapie ainsi que sur les sites internet consacrés à la médecine par les plantes.
Privilégiez les produits de qualité et ne cherchez pas forcément les moins cher car on trouve le meilleur comme le pire sur internet…

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter